Diagnostic DPE Paris 75

DIGNOSTIC DPE Paris 75

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) des bâtiments est un diagnostic immobilier obligatoire en France depuis le 1er novembre 2007, que ce soit dans le cadre d’une mise en location ou d’une vente d’un bien immobilier.

Ce diagnostic immobilier fait suite à la directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments n° 2002/91 parue en 2003 qui a pour objectif de donner un cadre européen aux politiques nationales en matière de réduction de la consommation d’énergie des bâtiments, ceci en rapport avec la mise en œuvre du protocole de Kyoto.

Depuis le 1er janvier 2011, le diagnostic DPE est également obligatoire selon la loi Grenelle II. Le résultat de ce diagnostic immobilier dpe doit être affiché dans toute annonce de vente ou de location d’un bien immobilier équipé de chauffage individuelle ou collective.

Le diagnostic DPE évalue la consommation en énergie d’un bâtiment ou d’un logement, ainsi que son impact quant à ses émissions de gaz à effet de serre.
Il prend en compte la consommation relative à l’utilisation de chauffage, de climatisation et de production d’eau chaude sanitaire, mais pas d’appareils électroménagers spécifiques.
La performance énergétique indiquée dans le DPE est représentée par une lettre entre A et G qui désigne le niveau de consommation en énergie du bâtiment concerné.

Le diagnostic immobilier DPE ne se contente pas de faire une évaluation de la performance énergétique d’un bien, il doit également donner des recommandations afin de permettre au propriétaire-bailleur d’améliorer son diagnostic et de prendre des mesures afin de réaliser des économies d’énergie.

D’une durée de validité de 10 ans, le DPE doit être établi par un professionnel certifié par le COFRAC.

Calcul du DPE

Dans une première partie, le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) doit renseigner sur les caractéristiques thermiques du bâtiment à évaluer, notamment il doit décrire la composition du bâtiment en lui-même (orientation, surface, murs, fenêtres, matériaux utilisés, etc.), ainsi que ses équipements en matière de chauffage, de climatisation, de ventilation et de production en eau chaude sanitaire.

Grâce à ces informations, il détermine soit la consommation d’énergie effective du bâtiment en se basant sur les factures des 3 dernières années, soit une consommation estimée selon une méthode de calcul thermique (3CL) et pour une utilisation standardisée.
Dans ses calculs, le diagnostiqueur doit aussi tenir compte de la situation géographique du bâtiment et de son année de construction.

L’idée du Diagnostic DPE est de donner au futur locataire ou propriétaire une évaluation du niveau de consommation en énergie du bien immobilier, elle est exprimée en kWh/m²/an et du coût moyen de celle-ci.

Comment comprendre le résultat d’un DPE ?

Pour simplifier la lecture et la compréhension du DPE, deux étiquettes résument les résultats du diagnostic : l’étiquette énergie pour la consommation en énergie et l’étiquette climat pour les émissions de gaz à effet de serre.

Chacune de ces étiquettes comporte 7 classes allant de A à G, A correspondant à la meilleure performance et G à la plus mauvaise.

Bien entendu, le DPE n’a qu’une valeur informative car la consommation réelle en énergie peut fortement varier selon les conditions d’usage effective. Cependant, cette estimation offre un élément important pour la comparaison de biens immobiliers avant un achat ou une location.

Améliorer le DPE

Le Diagnostic de Performance Energétique donne non seulement un résultat sous forme de deux étiquettes (énergie et climat), mais il comprend aussi des recommandations afin de permettre au propriétaire ou au locataire de mettre en place des mesures pour améliorer ce classement et économiser de l’énergie. Il s’agit de conseils pour mieux gérer sa consommation d’énergie et ainsi la limiter, et également de recommandations de travaux pour améliorer la performance énergétique du bâtiment. En aucun cas,ces travaux sont obligatoires, ce ne sont que des propositions.

La plupart des recommandations portent sur l’amélioration de l’isolation du bâtiment et du système de chauffage.

Une estimation est donnée de la nouvelle consommation envisagée en cas de mise en place des recommandations, ainsi que du coût de l’investissement et des économies concernant la consommation.

Bien isoler son logement

L’isolation thermique d’un bâtiment est l’élément essentiel pour améliorer sa performance énergétique, que ce soit pour la toiture, les murs, le plancher, les portes et fenêtres. Par exemple, selon l’état du bâtiment diagnostiqué, les recommandations pour la toiture ou les murs peuvent être de compléter une isolation existante mais incomplète, de rajouter un isolant ou encore de remplacer totalement l’isolation actuelle.

Concernant les portes et fenêtres, il pourra être conseillé de remplacer du simple vitrage par du double vitrage ou encore d’installer des volets ou contrevents.

L’isolation sera optimale si la ventilation est efficace et adaptée, il est donc recommandé de réfléchir aux mesures à mettre en place et aux travaux à entreprendre pour les deux simultanément.

Un système de chauffage performant

Dans le cas d’un système de chauffage relativement ancien, il est en général recommandé de procéder au remplacement de la chaudière par une chaudière récente à meilleur rendement telle qu’une chaudière à condensation, une chaudière à basse température ou encore une pompe à chaleur.

Selon les situations, il peut aussi être envisagé d’installer des robinets thermostatiques / thermostats afin de mieux réguler la production de chaleur.

Il faut savoir que des crédits d’impôts ont été mis en place afin d’encourager les mesures allant dans le sens d’une amélioration de la performance énergétique des bâtiments, jusqu’à 25 % pour les travaux d’isolation et 50 % pour le chauffage. Il existe également un éco-prêt à taux zéro (l’éco-PTZ) pour vous aider à réaliser vos travaux.

Demande de devis gratuit

Quelle est sa durée de validité ?

Le diagnostic DPE a une durée de validité de 10 ans.